La réponse à l’urbanisation à la Mairie de Thouaré dans les nouveaux projets actuels

Afin de doter de nouvelles infrastructures sa commune, Madame Martine OGER en sa qualité de maire de Thouaré sur Loire, met en place un maximum de chance pour activer la vie à certains endroits où il y en n’avait pas. Mais cette action que mène le leader politique ne plaît absolument pas à toute la population concernée. Bien au contraire, contradiction et controverse sont les réponses adressées à l’encontre de cette initiative.

La réponse du service de l’urbanisme de la Mairie de Thouaré

Pour la situation qui ne cesse de faire parler de la Mairie de Thouaré, il faut préciser avant tout que toute discussion est la bienvenue pour donner bon cours à l’entente sociale. Même si cette démarche semble encore hésitante et peu déterminante et aboutissant, il est quand même important de noter l’ouverture au débat dont font preuve les autorités et services de la Mairie de Thouaré sur Loire.

À juste titre, le service urbanisme de Thouaré sur Loire s’est laissé interroger à propos du projet qui a priori détruit plus qu’il ne rende vraiment service à la population. Malheureusement, pour la réponse enregistrement par cette instance lourdement espérée, l’on a enregistré qu’une opinion parcellaire. Cet état de chose pousse la population à avancer le débat et à créer un climat favorable aux échanges plus détaillés avec l’équipe municipale et Madame Martine OGER.

La situation des projets de construction à la Mairie de Thouaré : une affaire à suivre 

Les acteurs politiques deviennent bien souvent incompris au lendemain de leur élection dans l’arène directrice de la société. Cela ne les empêche pas de créer le dialogue. Mais bien des fois ce dialogue va au-delà d’une simple hésitation pour relever d’un absentéisme salutaire. En tout cas, pour ce qui est de la mairie de Thouaré, c’est bien une affaire à suivre. Car, après une demande de renseignements complémentaires adressée en même temps que des propositions de rendez-vous pour débattre ouvertement, rien ne se prévoit encore.